FANDOM


Les Alaisiagae sont une paire de divinités incarnant la victoire connues de par des inscriptions votives trouvées dans un temple dédié à Mars, mis à jour dans le fort d'Housesteads, sur le Mur d'Hadrien.

Lieux de cultes Modifier

Vercovicium

L'une des stèles trouvées sur le site de Vercovicium.

Les Alaisiagae étaient notamment révérées à Vercovicium (actuelle Housesteads, Northumbrie), le long du mur d'Hadrien, où des autels leur étaient dédiés. Un autre centre de culte probable est la localité de Beda Vicus (actuelle Bitburg, en Rhénanie-Palatinat), alors sitée à la frontière belgo-germanique et où d'importants échanges inter-ethniques existaient.

Inscriptions votives Modifier

Il nous est parvenu deux inscriptions mentionnant explicitement les Alaisiagae.

Sur la première inscription, il est possible de lire :

  • DEO MARTI THINCSO ET DVABVS ALAISAGIS BEDE ET FIMMILENE ET N AVG GERM CIVES TVIHANTI VSLM
  • "Au dieu Mars Thincsus et aux deux Alaisagae, Beda and Fimmilena, et à l'esprit divin de l'Empereur, les Germains de la tribu de Tuihantis accomplissent volontairement leur vœu."

Mars Thicsus est supposé être le dieu de la guerre germanique Tiw (autrement connu comme le Tyr nordique), également associé aux serments et au Thing. Le nom de la tribu des "Tuihantis" atteste également cette connexion avec le dieu manchot Tiw.

La seconde inscription dit:

  • DEABVS ALAISIAGIS BAVDIHILLIE ET FRIAGABI ET N(umini) AVG(usti) N(umerus) HNAVDIFRIDI V(otum) S(olvit) L(ibens) M(erito)

Le troisième mot est régulièrement retranscrit comme commençant par la syllabe "BO" et non "BA", ce qui induirait une origine plus celtique que germanique des déités.

Syncrétisme Modifier

Les mentions des noms celtiques et germaniques pour désigner les Alaisiagae au sein d'un même lieu permet d'établir un parallèle entre celles-ci. Boudihillia (celtique) est ainsi assimilée à Fimminela et Beda (celtique) à Friagibis. Il est possible de déterminer que ces déesses "parallèles" sont propres au polythéisme germanique, tant par la présence de germains dans la garnison du fort que par l'utilisation de l'initiale "F" dans les noms des divinités, qui n'étaient à l'époque pas employé en langue celtique. Il est à noter que Beda pourrait être l'abbréviation de Ricagambeda, autre déesse romano-britannique connue de par une inscription votive retrouvé sur le site d'un autre fort romain connu pour héberger une cohorte Tongrienne.

Ethymologie Modifier

Le terme Alaisiagae dérive du proto-celtique *Ad-lājsījā-agai, signifiant propageant/répandant la peur. Boudihillia dérive du proto-celtique *Bōud-ī-hīlījā, plénitude de la victoire, et Beda du proto-celtique *Bed-ā, inhumation, enterrement.

Sources Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard