FANDOM



Les Angles sont un peuple germanique originaire de la côte baltique, qui envahit l'île de Bretagne (laquelle s'appela dès lors Angleterre, la terre des Angles) lors des grandes invasions. On sait peu de chose de leur histoire avant cete période, mais Tacite les présente comme clan rattaché aux Langobards. Après la conquête de la Bretagne, leur histoire est mieux connue, grâce à l'Histoire ecclésiastique du peuple des Angles écrite par Bède le Vénérable au début du VIIIe Siècle et par les chroniques anglo-saxonne.

ChronologieModifier

≈ 400 : traces archéologiques attestant la présence de mercenaires Frisons et Danois sur la Tamise [1] 409 : Les Romains évacuent l’Angleterre 410 : présence de pirates frisons dans la mer du Nord et la Manche ≈ 430 : première tentative d'invasion de la Bretagne par les Angles et les Saxons, repoussés par les Bretons 449 : le chef breton Vortigern fait appel aux Angles pour combattre les Pictes 500 : victoire bretonne sur les Anglo-Saxons à la bataille du Mont Badon 577 : victoire anglo-saxonne sur les Bretons à la bataille de Dyrham VIIe siècle : évangélisation de l'Angleterre 597 : conversion au christianisme d'Æthelbert, roi du Kent 634 : conversion au christianisme d'Oswald, roi de Northumbrie 793 : premier raid viking connu en Angleterre (pillage du monastère de Lindisfarne)

Conquête de la BretagneModifier

article détaillé : Adventus Saxonum

Lorsque les Romains évacuèrent la Bretagne au début du Ve siècle, les Angles, probablement déjà présents sur l'île en tant que mercenaires, tentèrent de l'envahir. Ils furent appelés à l'aide par Vortigern, un chef breton en guerre contre les Pictes. Les Angles répondirent à l'appel de Vortigern, et profitèrent de l'occasion pour envahir la Bretagne, aux côtés des Jutes, des Frisons et des Saxons. Cette coalition était menée par deux Jutes, les frères Hengist et Horsa. La résistance bretonne, menée selon la légende par le roi Arthur, fut écrasée, et les Bretons repoussés à l'extrêmité de l'île, en Cornouailles et au pays de Galles ; certains traversèrent la Manche pour s'installer en Armorique. Dès lors, l'Armorique fut appelée Bretagne, et l'île de Bretagne devint l'Angleterre (ou Grande Bretagne, pour la distinguer de la Bretagne continentale).

L'AngleterreModifier

Une fois la Bretagne devenue l'Angleterre, les Angles et les Saxons se rassemblèrent en plusieurs petits royaumes. La tradition en a surtout retenu sept, désignés par l'appelation Heptarchie : ce sont les royaumes de Wessex, de l’Essex, de Kent, de Mercie, de l’Est-Anglie ou « royaume des Angles de l’Est », du Sussex et de Northumbrie. Cependant d'autres royaumes existèrent durant cette période.


Conversion au christianismeModifier

Les Angles furent évangélisés par les missions d'Augustin de Cantorbéry et des moines du monastère de Lindisfarne.

Voici ce que dit le pape Grégoire dans une lettre écrite à Augustin de Cantorbéry :

Après de longues réflexions, j'ai statué sur le cas des Angles : que les temples des idoles ne doivent absolument pas être détruits dans cette nation, mais que l'on détruise uniquement les idoles qui s'y trouvent. Qu'on prenne de l'eau bénite et que l'on asperge ces temples, qu'on y édifie des autels et qu'on y place des reliques ; en effet, si ces temples sont bien construits, il est nécessaire et il suffit d'en changer la destination : les faire passer du culte des idoles à la louange du vrai Dieu. De cette façon, le peuple, constatant que ses temples sont respectés, déposera plus facilement l'erreur de son cœur et, connaissant et adorant le vrai Dieu, se rassemblera plus familièrement aux lieux où il avait coutume de se rendre. Comme la coutume existe d'offrir beaucoup de bœufs en sacrifices aux esprits, il faut également transformer légèrement le cérémonial de ces offrandes, de manière à fixer ces coutumes rituelles au jour de la dédicace ou de la fête des saints martyrs dont les reliques ont été placées dans l'église ; que les gens continuent à se construire des cabanes de branchage auprès des mêmes temples devenus églises et qu'ils célèbrent la fête par des agapes rituelles.

UnificationModifier

A partir de 793, les Vikings écumèrent les côtes anglaises, pillant les monastères de Lindisfarne en 793, de Jarrow en 794 et d'Iona en 795. Ces attaques se poursuivirent durant tout le IXe siècle, durant lequel les royaumes angles s'unifièrent en un seul royaume, sous l'égide d'Egbert de Wessex, entre 823 et 829.

  1. http://fr.wikipedia.org/wiki/Angles_(peuple)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard