FANDOM


Caere (Caisra ou Cisra en étrusque, Agylla[1] en grec) est l'une des supposées cités principales de la dodécapole qu'était la Ligue Étrusque. De nos jours, la ville porte le nom de Cerveteri (du latin : Caere Vetus).

Située dans le Latium à 42 km au nord-ouest de Rome, cette ville est également connue pour la magnifique nécropole de la Bandittacia, elle aussi étrusque, classée au patrimoine mondial par l'Unesco.

Histoire Modifier

Cerveteri-Jason

Poterie grecque du 5ème siècle BCE exhumée à Caere

Nous savons, de part l'archéologie, que le site était occupé depuis la plus haute antiquité. En effet, des urnes ont été découvertes dans deux sites proches (Cava di Pouzzolane et Sorbo), datant respectivement des 9ème</ et 8ème siècles BCE. Le commerce entre la cité est les Grecs est avéré depuis le 8ème siècle BCE, comme en attestent des céramiques découvertes dans des sépultures locales.La ville deviendra le plus important centre commercial d'Etrurie au cours du 7ème siècle BCE grâce au florissants échanges réalisés avec les colonies grecques, l'Italie du sud et la Sicile, ainsi que la Corinthie.
Les sépultures de l'époque deviennent plus grandes, révélant de nombreuses pièces de joaillerie et d'artisanat fin, illustrant la bonne santé économique de la Cité. A l'apogée de sa puissance, au 6ème siècle BCE, les habitants de Caere, alliés aux Carthaginois, remportent quelques batailles les opposant aux Phocéens, dont la Bataille de la Mer de Sardaigne. Les prisonniers faits durant ce affrontements seront lapidés à mort dans les rues de la Cité. Ces mises à mort seront par la suite considérés comme raison d'une épidémie de peste, et la ville, afin d'éviter le retour de la maladie, célèbrera chaque année des concours d'athlétisme afin d'honorer ces morts, à qui les honneurs de la sépulture furent rendus.
En 353 BCE, Caere, alliée aux Tarquins, perdra une importante bataille l'opposant à Rome et devra céder à la cité émergeante son territoire, comprenant notamment son littoral et les ports si nécessaires à son florissant commerce, recevant en échange le statut de civitas sine suffragio. Traditionnellement alliés aux Carthaginois, les habitants de Caere reprendront les armes contre Rome au cours de la Première Guerre Punique. Grâce à cette guerre, Caere et les cités étrusques sous contrôle romain trouveront une nouvelle jeunesse et une renaissance de leur identité.
Cependant, une fois la guerre terminée, Caere ne se remettra pas de la perte du contrôle de ses ports, maintenant administrés par les Romains et, faute de bénéficier de leur intérêt commercial et de la manne économique en découlant, la ville perdra toute son importance et déclinera de façon irrévocable au cours du Ier siècle BCE.

Religion Modifier

Il est également supposé que cette ville soit à l'origine d'un terme aujourd'hui universellement répandu : Cérémonie. En effet, les Romains, qui considéraient les Étrusques comme le plus religieux des peuples auraient inventé le terme caere-moniae en référence à cette ville et à la déférence de ses habitants qu'ils avaient, pour ainsi dire, perpétuellement sous les yeux.

Sources Modifier

  1. Appellation d'origine pélasgique, d'après Encyclopaedia Britannica, 11th Ed.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard