FANDOM


Dans la mythologie scandinave, Fenrir (« habitant des marais ») était un loup géant, qui symbolisait le chaos et les forces de destruction. Fils de Loki et de la géante Angrboða, il fut recueilli à sa naissance par les ases, qui l’amenèrent à Ásgarðr, mais l’animal grandit si vite et devint si énorme que seul Týr osait encore l’approcher pour lui donner à manger. En raison de cette taille gigantesque et des prophéties qui annonçaient que Fenrir provoquerait leur perte, les dieux décidèrent de l’enchaîner.
Sous prétexte de tester la force de Fenrir, les dieux le ligotèrent avec une chaîne extrêmement solide, qu’ils appelèrent Lœðing. Mais Fenrir brisa le lien sans effort. Les Ases firent une deuxième tentative avec une chaîne deux fois plus solide que la première, qu’ils appelèrent Drómi. Cette fois encore, le loup parvint à se libérer. Les Ases envoyèrent alors Skírnir à Svartálfaheimr pour demander aux Nains de fabriquer un lien magique. Ce lien, appelé Gleipnir, était aussi fin et souple qu’un ruban de soie. Cependant, lorsque les dieux le mirent au défi de déchirer ce lien qui semblait si fragile, Fenrir soupçonna un piège, et exigea que l’un d’eux mette sa main entre ses mâchoires, en guise de garantie. Les dieux hésitèrent, aucun d’eux n’ayant envie de risquer sa main, jusqu’à ce que Týr s’avance et mette sa main dans la gueule du loup. Fenrir se laissa alors attacher, mais ne parvint pas à se libérer ; plus il se débattait, plus le lien durcissait. Voyant cela, les dieux éclatèrent de rire, sauf Týr, à qui le loup arracha la main. Puis les Ases se saisirent du cordon de Gleipnir, Gelgja, l’attachèrent à une pierre, Gjöll, puis le fixèrent sous terre avec le rocher Þviti, et abandonnèrent Fenrir l’îlot Lyngvi. Comme l’animal faisait de terribles efforts pour se détacher et les mordre, les dieux lui fichèrent une épée dans la gueule pour la lui maintenir ouverte, la poignée contre la gencive inférieure et la pointe plantée dans le palais. Dès lors le loup ne cessa de hurler, et un fleuve de bave appelé Ván se mit à couler de sa gueule ouverte.
D’après les légendes, Fenrir restera ligoté ainsi jusqu’au Ragnarök. Les tremblements de terre qui en accompagneront le début déchireront alors le lien gleipnir, libérant le loup furieux. Lors de la bataille finale, Fenrir affrontera Oðinn et le tuera, avant d’être à son tour occis par Viðarr (qui lui enfoncera son épée dans le cœur d'après la Völuspa et les Vafþrúðnismál, mais d'après la Gylfaginning, Viðarr posera son pied sur la mâchoire inférieure du loup, saisira la mâchoire supérieure et déchirera la gueule du monstre). Source : Les dieux des Vikings de Jean Renaud

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard