FANDOM


Eurysthée rêvait de posséder la biche de Cérynie, un animal fabuleux ayant des cornes d’or et des sabots d’airain. Cette biche rapide comme l’éclair était consacrée à Artémis, il était donc défendu de la toucher et encore plus de la tuer. D'après Pindare, la biche n'est autre que la Pléiade Taygète, qu'Artémis avait métamorphosé pour la soustraire aux avances de Zeus. Le troisième travail d’Héraclès consista donc à la rattraper et la capturer vivante. Lorsque Héraclès tenta de l’attraper, la biche s’enfuit et fila vers le nord, jusqu’en Arcadie, au nord de la Grèce. Héraclès la poursuivit jour et nuit durant toute une année, au cours de laquelle elle l’emmena au bord du monde, jusqu’au pays des Hyperboréens avant de faire demi-tour et de revenir en Grèce. Au bout d’un an, la biche épuisée se réfugia sur le mont Artémission, en Arcadie, et voulut traverser le fleuve Ladon. Héraclès lui décocha une flèche entre l'os et le tendon de la patte, ce qui la blessa légèrement sans qu'aucune goutte de sang ne fut versée. Héraclès chargea l'animal sur ses épaules et traversa l'Arcadie pour retourner à Mycènes. En chemin, il rencontra Artémis et Apollon qui l'accusèrent de sacrilège pour avoir maltraité la bête. Le chasseur s'en récusa et fit ressortir l'obligation dans laquelle il se trouvait. Il rejeta la responsabilité de l'affaire sur Eurysthée. La colère d'Artémis s'apaisa et elle l'autorisa à se rendre à Mycènes à condition de relâcher ensuite sa protégée sans lui faire de mal.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard