FANDOM


Laima (ou Laime, Laimas māte en letton, signifiant chance) est une déesse qui apparaît à la fois dans les panthéons letton et lituanien.

Panthéon Letton Modifier

Laima, avec ses soeurs Dēkla et Kārta, sont les trois déesses de la chance et du Destin qui, un peu à l'instar des Nornes ou des Parques, forment une trinité très répandue dans les mythes indo-européens, veillant au sort des humains. Laima, de loin la plus populaire des trois, est néanmoins celle de la Triade qui réside à la fin de la vie, ses soeurs s'occupant toutes deux des naissances et de l'enfance. Son culte sera particulièrement important au Moyen-Âge ainsi qu'au XVIIIème siècle, et ces époques nous ont laissé des traces de très nombreux rituels dédiés à cette divinité d'importance majeure dans son panthéon.

Panthéon Lituanien Modifier

Chez les Lituaniens, Laima étend ses pouvoirs au delà de la destinée humaine, présidant également à l'abondance, aux mariages, à la lumière et à l'obscurité. Le symbolme de Laima est un coucou, qui l'accompagne parfois et dont, d'autres fois, elle prend l'apparence. Elle a à son service les déesses Dalia et Laimė et donne à chaque nouveau-né un destin pour la vie. Ses soeurs sont Giltinė, Dekla, Karta et Magyla.

Dans le renouveau païen balte, Laima et ses soeurs sont trois manifestations d'une seule et même entité, une Triple-Déesse. elles sont d'ailleurs nommées les Trois Laimas.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard