FANDOM



Les Naristes (latin : Naristi, grec : Ουαριστοι, Ouaristoi) sont un peuple germanique évoqué par Tacite[1] qui les situe en le long du cours supérieur du Danube, entre les Hermundures, Quades et Marcomans, et Ptolémée[2], qui rajoute que leurs territoires se situeraient entre la forêt de Gabreta et la chaîne des Sudètes. Tacite nous apprend qu'ils se seraient implantés, alliés aux Quades et Suèves, sur les territoires des Boïens, qu'il auraient chassé au cours du premier siècle BCE. Il est d'ailleurs supputé que les Nartisques aient été membres de la nation Suève.

Ptolémée nous mentionne certaines villes qui auraient pu être fondées par les Naristes, à savoir Bicurgium, Menosgada, Marobudum, Setuacotum, Brodentia, Abilunum et Usbium, situées sur les rivages danubiens.

A l'époque des Campagnes de Germanie, les Naristes sont mentionnés à nouveau au nombre des alliés des Marcomans, et leur chef, Valao, y aurait perdu la vie de la main du général romain Marcus Valerius Maximianus. Leurs traces disparaissent des annales par la suite, mais il est permis de penser qu'à l'instar de nombreuses tribus danubiennes, ils furent installés en Italie sous le règne de Marc-Aurèle, afin de pouvoir les garder à l'œil. On suppose qu'ils finirent par se fondre dans la masse des germains transplantés, perdant, au fil du temps, leur identité.

  1. Germania XLII
  2. Géographies livre II, 10

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard