FANDOM



Origine : Germains Occidental (Danubiens). Lieux d’établissements : Moravie (Tchéquie et Slovaquie) – Rive Nord du Danube.


Chronologie -50/Début 1er Siècle ? : Arrivée des premiers Quades le long du Danube. 80 : A cette époque, sous Domitien, les Quades sont sous Foedus Romain. 84 : Destruction de la légion V Alaudae, sous Domitien, par une attaque des Quades. 89/92 : Domitien tente de conquérir le royaume Quades mais est repoussé après la destruction de certaines de ses légions. Début II° Siècle : Les Quades chassent les Daces et s’installent le long du Danube au côté des Marcomans sur les Limes Danubiennes. 166/167 : Les Quades franchissent le Danube avec leurs alliés. 169 : Les Quades sont repoussés par l’Empereur Marc-Aurèle. 171 : Marc-Aurèle soumet les Quades et leur impose un Roi fédéré, Furtius. 172/175 : Règne du Roi Ariogaesus choisi par les Quades révoltés contre Rome. 175 : Capture par les Romains du Roi Ariogaesus alors exilé du royaume Quades de nouveau fédéré et soumis. 177 : Nouvelle révolte des Quades contre Rome. 375 : L’Empereur Valentinien 1er meurt alors en guerre contre les Quades qu’il contribuera à disperser peu à peu. Fin IV° Siècle : Les derniers Quades sont chassés par les Huns, ils migrent jusqu’aux territoires Suèves auxquels ils s’assimilent et résident pour un temps en Galice (Nord-Ouest de l’Espagne).


Les Quades semblent être très proches des Marcomans, il est même possible qu'il s'agisse du même peuple.

Le pays Quades s’étend sur une large partie de la Moravie (Tchéquie et Slovaquie), un territoire qu’il partage avec les Marcomans. Plus tard ils se concentrèrent davantage sur le Bas-Danube et sur toutes les limes Danubiennes. Enfin sous la pression des Huns ils migrèrent vers l'ouest au début du IV° Siècle et traversèrent la Gaule pour s'installer en Galice, au nord-ouest de l'Espagne actuelle, où ils se confondirent avec les Suèves.

L’Histoire Quades L’Histoire Quades est peu connue et on apprend son existence une fois qu’elle sera liée avec celle des Marcomans, leurs alliés indéfectible. Toutefois leur résistance est inscrite dans les annales Romaines, plusieurs légions et tentatives d’annexions échouant sévèrement !

Voici comment les présente Tacite dans son Germania :

A côté des Hermundures, vivent les Naristes et, à leur suite, les Marcomans et les Quades. La gloire et la puissance des Marcomans font leur supériorité, tout comme leur territoire qu'ils ont acquis par leur bravoure en expulsant autrefois les Boïens. Les Naristes et les Quades les valent bien. Ils forment en quelque sorte le front de la Germanie de bout en bout sur toute la rive du Danube.

Et voici comment Dion Cassius fait témoignage de la résistance farouche des Quades :

Les Quades, en effet, ne s'étaient pas contentés de porter secours aux Iazyges dans la présente guerre, ils avaient auparavant accueilli les Marcomans encore en armes, qui, toutes les fois qu'ils étaient refoulés, se réfugiaient sur leur territoire ; ils n'étaient restés fidèles à aucune des conventions, et ils n'avaient pas rendu tous les captifs, mais seulement un petit nombre, et encore ces captifs étaient-ils ceux dont ils ne pouvaient tirer parti, soit en les vendant, soit en utilisant leurs services. Lorsque, cependant, ils rendaient quelques-uns de ceux qui étaient dans la vigueur de l'âge, ils retenaient leurs parents, afin d'obliger les autres à déserter vers eux. Après avoir chassé leur roi Furtios, ils se donnèrent pour roi Ariogaesos. Ce furent là les motifs qui décidèrent l'empereur à ne pas confirmer Ariogaesos, comme n'ayant pas été légalement nommé, et à ne pas renouveler le traité, bien qu'on offrît de lui rendre cinquante mille captifs.

Le Roi Ariogaesus Le Roi Ariogaesus est le seul Roi connu des Quades, son règne court s’étendant entre l’An 172 et 175. Les Quades, alors sous Foedus Romain, décidèrent de chasser le Roi fédéré Frutius pour le remplacer par Ariogaesus. L’Empereur Marc-Aurèle offrit 1000 pièces d’or pour sa capture, la moitié pour sa mort. On sait qu’il fut en effet capturé puis exilé loin des terres de Germanie sans qu’on en sache plus…

Les Faits d’Armes Outre leur passage du Danube, la destruction de plusieurs légions Romaines et de faits de résistances importantes, sans compter la protection Danubienne de la Germanie, on les trouve comme opposant de Marc-Aurèle conté ainsi par Don Cassius :

« Il soutint aussi une grande guerre contre le peuple appelé Quades, et il eut le bonheur de remporter la victoire contre son attente, ou plutôt elle lui fut donnée par un dieu. Ce fut, en effet, la protection divine qui sauva, contre toute attente, les Romains du danger où ils étaient engagés dans le combat. Entourés par les Quades qui avaient pour eux l'avantage de la position, les Romains se défendaient vaillamment avec leurs boucliers ; les barbares cessèrent de combattre, dans l'espoir que la chaleur et la soif leur livreraient l'ennemi sans peine, et s'emparèrent de tous les alentours, qu'ils fortifièrent, afin de l'empêcher de prendre de l'eau nulle part, car ils étaient bien supérieurs en nombre. Or, tandis que les Romains étaient réduits à la dernière extrémité par la fatigue, les blessures, le soleil et la soif, ne pouvant ni combattre ni faire retraite, et qu'ils se tenaient à leurs rangs et à leur poste, dévorés par la chaleur, tout à coup des nuages s'assemblèrent en grand nombre, et il tomba des flots de pluie, non sans une intervention divine ; car, dit-on, un mage égyptien, Arnuphis, qui était avec Marc-Aurèle, invoqua par des enchantements plusieurs autres génies, et principalement Mercure Aérien, et, grâce à eux, amena la pluie. »

« Dion ajoute que, lorsque la pluie commença à tomber, tout le monde leva d'abord la tête vers le ciel, et reçut l'eau dans la bouche ; qu'ensuite, tendant les uns leurs boucliers, les autres leurs casques, ils avalèrent l'eau la bouche ouverte et donnèrent à boire à leurs chevaux ; que, chargés alors par les barbares, ils buvaient et combattaient à la même place ; que plusieurs, étant blessés, avalaient avec l'eau le sang qui coulait dans leurs casques. Ils eussent sans doute été notablement incommodés de cette attaque, le plus grand nombre étant occupé à boire, sans une forte grêle et des foudres nombreuses qui tombèrent sur les ennemis. On pouvait voir l'eau et le feu se répandre ensemble du haut du ciel ; les uns étaient rafraîchis et buvaient, les autres brûlaient et mouraient. Le feu n'atteignait pas les Romains, ou, s'il venait à les toucher, il s'éteignait aussitôt ; de même que la pluie, au lieu de soulager les barbares, ne faisait, comme l'huile, qu'exciter davantage la flamme qui les dévorait, et, bien que trempés par la pluie, ils cherchaient encore de l'eau. Les uns se blessaient eux-mêmes, comme si leur sang eût dû éteindre le feu ; les autres accouraient vers les Romains, comme si, de ce côté seulement, l'eau pouvait leur être salutaire. »

La destruction de la légion V Alaudae La légion V Alaudae était une légion importante de l’Empire Romain. Elle fut fondée par César lui-même et servie dans les campagnes Gauloises puis Germaines sous Germanicus ! Son emblème était l’éléphant et elle était connue dans tout l’Empire pour ses exploits nombreux. Stationnée dans le pays Ubiens, elle se délita peu à peu mais les derniers soldats la composant furent déployés pour protéger les limes Danubiennes… Ce fut là leur rencontre avec les guerriers Quades qui la détruirent entièrement et à jamais !

C’est là toutefois les seules traces dans l’Histoire des activités des Quades et malheureusement on n’en a pas d’autres traces…

Coutumes Quades Les coutumes Quades restent inconnues si ce n’est qu’on peut penser qu’elles se rapprochaient des us des peuples nomades. En rapport aux quelques témoignages et à leur culture, on peut dire que les Quades développaient sans aucun doute un fort culte lié aux eaux, rivières et fleuves. Même si les Quades pouvaient apparaître sans ordres à première vue, leurs alliances et leur hiérarchie royale atténuent cette impression…

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard