FANDOM



Qui étaient les Scaldes ?

"Les Scaldes furent des poètes Scandinaves usant d'un art complexe de versification orale, chanté ou écrit"

Voilà une définition que l'on trouve communément mais qui reste un peu courte quand même… méconnaissance ou oubli qu'il est nécessaire d'humblement enrichir ! Les Scaldes (ou Skalds) étaient des bardes, poètes, trouvères et conteurs du monde ancien… ils étaient les garants des coutumes orales, des légendes chuchotées et des murmures de bien des secrets. L'art Scaldique était fait d'Heïti et de Kenning. (Cf.)

Sans eux nous n'aurions sans doute jamais eu vent de la culture européenne des peuples Germaniques. Car s'ils sont connus comme Scaldes dans les peuples nordiques des temps antiques, leurs pairs Germaniques le sont sous le nom de Skop. Poète et musicien, le Scalde est un esprit nomade, un shaman légendaire voyageant au gré de son inspiration l'emportant par-delà les Neuf Mondes du Hof… il fut l'âme de nos Anciens, portant leurs mythes, leurs cultures, leurs espoirs, leurs rêves, leurs folies aussi et leur Destin, le Wyrd ! A ce titre il trouve donc toute sa place et son sens dans les Clans d'Antan, même si dans la mythologie le Scalde est l'objet de la colère divine et de l'agacement des hommes.

Mais son verbe est ainsi fait qu'il sait en dire assez sans en trahir trop…

La versification extrême de ces lais et odes recèle tout son talent, surtout dans les premiers âges de son apparition, art qui sait ensuite dispersé dans les siècles. On le retrouve pourtant dans l'élaboration des Sagas (Cf.), œuvres magistrales contant l'Histoire des peuples d'hier…

Mais si Saga est leur inspiratrice, on ne connaît que de sa beauté et de sa profonde connaissance ce que les légendes en narrent… par contre l'un de leur plus illustre représentant, même s'il navigue entre le monde historique et mythique, est un peu plus célèbre, Bragi étant là son nom :

Mais comment évoquer les Scaldes, après avoir cité Saga et Bragi, sans omettre celui qui en a tira toute la substance pour rédiger son œuvre, les Eddas… … le fameux et cette fois ayant bien vécu, du moins parmi les hommes, Snorri Sturluson !

Voici donc une première approche de cet être mystérieux, de ce personnage de conte et de poète mythologique qu'est le Scalde. On connaît peu évidemment de son mode de vie, de son école de pensée et surtout de la manière dont les Scaldes enrichissaient leur savoir les uns aux autres. Il est assez excitant d'évoquer une Guilde Scaldique où aurait existait un havre préservant leurs connaissances ! Quoiqu'il en soit les Scaldes étaient des initiés. A l'art, à la culture, au Hof de leur peuple, à la musique, à la poésie et surtout à ce qui étaient tus, cachés ou simplement murmurés, telles les Runes dont ils ont employés le langage symbolique pour rédiger en un temps leurs odes, l'ancien alphabet Gothique, le Futhark. Mais au-delà de leurs secrets, gardons à l'esprit qu'ils étaient l'âme du legs des peuples antiques, préservant ainsi par leurs écrits ou chants ce à quoi avait foi nos aïeux.



// Article à compléter…//

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard